Publié le: 7 février 2024 Par: Journal Santé Environnement Commentaire: 0

Espaces naturels souvent négligés, les zones humides offrent des services écosystémiques d’une importance cruciale. Elles jouent un rôle important dans la biodiversité, la régulation des écosystèmes, la protection des sols, la sécurité alimentaire ainsi que l’approvisionnement en eau potable.

Au regard de leur importance, la Journée Mondiale des Zones Humides est instaurée et célébrée chaque 2 février depuis 1997, et vise à sensibiliser le grand public à la préservation de ces écosystèmes fragiles. Le constat est cependant amer, car plusieurs menaces pèsent sur ces joyaux écologiques. En effet, les zones humides sont menacées de disparition notamment dans les grandes villes qui font l’objet de grands projets d’aménagement urbain. À Cotonou, par exemple, les zones humides font l’objet de dégradation et de pollution de toutes sortes. C’est pourquoi, dans une perspective de durabilité, il est indispensable de recourir à un outil de gestion efficace de l’espace, en l’occurrence le SIG, Système d’Information Géographique. Cet outil, conçu pour stocker, traiter, analyser, gérer et présenter tous les types de données spatiales et géographiques, est un moyen efficace de gestion de l’espace selon les spécialistes en aménagement du territoire.

Pour la géographe Carmelle Hounguevou, le SIG peut jouer un rôle important dans la protection des zones humides. « Il peut être utilisé pour cartographier et identifier ces zones, ainsi que pour suivre leur évolution et leurs changements au fil du temps », a-t-elle précisé. Le SIG permet également de délimiter de façon précise les zones humides et de les cartographier en fonction de leur service écologique, de leur valeur paysagère ou de leur importance pour la biodiversité.

Par ailleurs, a ajouté la géographe, les informations du SIG sont utilisées pour établir des plans de gestion et de protection des zones humides, ainsi que pour suivre l’efficacité de ces mesures. Aussi le SIG contribue-t-il à l’identification des menaces et des facteurs de dégradation des zones humides, tels que l’urbanisation, l’exploitation agricole ou la pollution. Toute chose qui pourrait permettre de prendre des mesures préventives et de réagir rapidement en cas de problèmes.

Le Système d’Information Géographique est donc un outil indispensable dans la protection des zones humides. Il est important que les dirigeants ou les responsables publics en charge de l’environnement développent davantage ce système pour une gestion plus rationnelle et durable de toutes les ressources naturelles en général et des zones humides en particulier.

Leave a Comment