Publié le: 12 octobre 2022 Par: Journal Santé Environnement Commentaire: 0

L’AFD lance un appel à propositions de recherche pour une revue systématique sur le croisement de questions thématiques concernant le secteur de l’éducation et les transitions écologiques, avec une attention particulière aux pays en développement et émergents. La revue répondra à l’une des trois questions prioritaires identifiées dans cet appel, à savoir : les effets de l’éducation sur l’atténuation des changements climatiques, sur l’adaptation aux changements climatiques, ou sur la protection et la conservation de la biodiversité. Elle permettra d’obtenir, synthétiser et évaluer les preuves disponibles sur ces questions, et d’identifier les principaux besoins en termes de production des connaissances et les leviers d’action pour les projets de développement.

L’appel est ouvert jusqu’au 15 novembre 2022 à 23h59.

La proposition retenue devra permettre d’explorer les impacts de l’enseignement général (ou du sous-secteur de l’éducation de base) et des interventions dans ce(s) secteur(s) sur : l’atténuation du changement climatique et/ou ; l’adaptation au changement climatique et/ou ; la transition écologique pour la conservation de la biodiversité. 

Les propositions doivent fournir un objectif clair d’analyse de la littérature autour d’au moins une des trois questions prioritaires, précisées dans l’appel à manifestations d’intérêt.

Porteurs de projets éligibles :

L’équipe de recherche doit avoir une seule institution principale soumettant la demande et celle-ci doit être une institution académique (université, centre de recherche, laboratoire, think tank, etc.). La candidature devra préciser l’institution principale de l’équipe de recherche et les affiliations. L’institution qui soumet la candidature peut être de n’importe quel pays du monde. L’AFD encourage les équipes candidates à faire appel à des partenaires d’autres organisations pour compléter leur équipe et répondre aux exigences de cet appel.

L’équipe de recherche doit comprendre à minima un chercheur d’un pays à revenu faible ou intermédiaire (défini comme une personne ressortissant d’un pays à revenu faible ou intermédiaire résidant dans ce pays). L’AFD encourage les propositions provenant de pays à revenu faible ou intermédiaire (définis comme des ressortissants de pays à revenu faible ou intermédiaire résidant dans ce pays) et les propositions incluant de tels chercheurs dans l’équipe d’étude. L’AFD encourage également les institutions chefs de file candidates à faire appel à des partenaires d’autres organisations pour compléter leurs équipes.

Propositions multiples de revues : une même institution chef de file peut soumettre plus d’une proposition de revue systématique (avec différentes questions prioritaires pour chaque article), à condition que les chercheurs principaux aient l’expertise pour conduire l’analyse thématique proposée pour chaque revue systématique.

Géographies concernées :

Si l’intérêt de l’AFD porte principalement sur les pays à revenu faible ou intermédiaire, la revue de littérature pourra porter également sur les pays à revenu élevés, afin de mettre en exergue les lacunes existantes en termes des connaissances produites sur les pays à revenu faible ou intermédiaire, et de construire sur les connaissances collectées dans d’autres contextes. 

Secteurs/thématiques concernés :

Ce travail explorera les interactions entre le secteur de l’enseignement général (ou le sous-secteur de l’éducation de base), d’une part, et la transition écologique d’autre part. En fonction des expertises des équipes, il pourra porter sur les enjeux d’atténuation du changement climatique, et/ou d’adaptation à ses effets, et/ou la transition écologique visant à conserver la biodiversité (cf. appel à manifestations d’intérêt). 

Montant du financement accordé : 

49 000 euros TTC 

Durée des projets :

10 mois

Déposez votre candidature ici

Leave a Comment