Publié le: 12 décembre 2023 Par: Journal Santé Environnement Commentaire: 0

La commune d’Athiémè, réputée comme l’une des plus vulnérables aux inondations au Bénin, a accueilli le vendredi 08 décembre 2023 l’AfterPop. Cette rencontre de grande importance a réuni des acteurs clés, notamment des scientifiques, des autorités locales, des représentants de la société civile et des citoyens, autour du thème percutant : « L’horloge climatique tourne : il est temps d’agir ».

Vue d’ensemble des participants

Pendant trois heures de discussions engagées, d’échanges et de réflexions, des experts éminents ont partagé leurs connaissances et leurs perspectives sur les défis posés par les changements climatiques. Les panélistes de renom qui ont marqué cette rencontre étaient le Prof. Albert HONLONKOU, Directeur de l’ENEAM, le Prof. Nestor Aho, agroclimatologue, Bassel ALKARI, chargé de programme à JVE BENIN, Patrice BADA, Directeur exécutif de l’ONG AMN, et Aude Myriame SALANON, Épopeuse. Ces personnalités ont apporté des éclairages essentiels dans le cadre du projet ePOP Villes durables, porté par l’Institut de recherche pour le développement et RFI Planète Radio.

L’initiative AfterPop, intégrée au projet ePOP Villes durables, se distingue en tant que plateforme de dialogue unique où des vidéos inspirantes sont partagées et discutées, rassemblant citoyens, décideurs, scientifiques et entreprises autour des enjeux liés à l’environnement.

Le Maire d’Athiémè, Saturnin DANSOU, a souligné l’importance des débats menés en français et en langue Mina, déclarant que cette rencontre a constitué une opportunité majeure d’éveiller les communautés sur la crise climatique. « Nous sommes à une étape où il faut des actions pour réduire les effets des changements climatiques. Nous avons besoin d’être suffisamment informés pour que chaque conseiller communal et chaque concitoyen adopte les gestes nécessaires », a-t-il déclaré.

Le Maire a également favorablement accueilli l’idée de la mise en place d’un cadre de concertation sur les changements climatiques, émise par certains participants. Le Professeur Nestor AHO a souligné l’importance de faire des espaces de dialogue tels que les AfterPop des événements fréquents et permanents pour identifier rapidement les situations et rechercher des solutions adaptées. « Il est très important que cette concertation entre tous les acteurs à tous les niveaux, et à tous les âges soit fréquente », a insisté Nestor AHO.

Au cours de l’AfterPop, les panélistes ont exposé les raisons pour lesquelles l’horloge climatique tourne et les effets induits au niveau local. Des mesures d’atténuation et d’adaptation ont été partagées avec le public présent. Le réseau ePOP, qui collecte des témoignages de citoyens confrontés à la crise environnementale dans le monde entier, a présenté trois vidéos captivantes lors de cet événement, dont celle de l’Épopeuse Aude Myriame Salonon, qui a participé au panel. « Je suis très heureuse de constater que ces vidéos suscitent de l’intérêt auprès des communautés. En écoutant ici les élus locaux de la commune d’Athiémè et les organisations paysannes, j’ai ressenti le besoin que nous puissions continuer dans ce sens », a déclaré Aude.

Pour finir, le Maire de la commune a exprimé sa gratitude envers l’ensemble des partenaires impliqués dans la mise en place de cette initiative, soulignant l’importance cruciale de telles collaborations pour faire face aux défis climatiques qui pèsent sur Athiémè et au-delà.

Constance AGOSSA

Leave a Comment