Publié le: 30 décembre 2023 Par: Journal Santé Environnement Commentaire: 0

Dans la quête résolue du Bénin pour instaurer une agriculture respectueuse de l’environnement, Ecological Organic Agriculture Initiative (EOAI), sous la houlette du Professeur Davo Simplice Vodouhè, Coordonnateur national, dévoile ses avancées significatives lors de l’atelier bilan tenu à Bohicon le vendredi 29 décembre 2023.

Atelier Bilan / EOAI

Cet événement majeur a rassemblé divers acteurs engagés du secteur public au secteur privé, des universitaires aux acteurs des médias et les membres de l’équipe de pilotage de l’EOAI. L’objectif principal était de faire un bilan approfondi des activités menées au cours de cette phase de l’initiative. Les différents piliers ont été passés en revue. Il s’est agi des résultats obtenus, des obstacles surmontés, des leçons apprises, et des perspectives prometteuses au niveau de chaque pilier.

L’entomologiste, Aimé BOKONON-GANTA souligne que ces progrès témoignent d’un avenir prometteur pour ce secteur au Bénin. Il met en avant l’intérêt croissant des autorités politico-administratives, en particulier au ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, démontrant ainsi une prise de conscience au plus haut niveau.

Djibril AZONSI, du Groupe de Presse Le Rural, a chaleureusement salué les résultats obtenus, appelant à une implication renforcée des médias à toutes les étapes du programme. Il a souligné la disponibilité des médias à collaborer étroitement pour une diffusion optimale des résultats, soulignant ainsi l’importance de leur rôle dans la sensibilisation et le plaidoyer.

Le Professeur Davo Simplice Vodouhè, fervent défenseur de l’agriculture biologique et écologique à la fin de la rencontre a remercié les différents acteurs invités. Reconnaissant le pas qui a été fait dans l’élaboration de la stratégie de promotion de l’agriculture biologique et écologique, il a insisté sur l’impératif de ne plus tarder dans les actions. Il a appelé à une réflexion approfondie sur l’institutionnalisation de la production agricole écologique et biologique au Bénin, ainsi qu’à un partenariat solide avec les médias pour accroître la visibilité des actions entreprises.

Julien BOKINNI du ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, n’a pas manqué d’exprimer sa profonde satisfaction au regard de la dynamique créée au cours de cet atelier bilan. Selon lui, les résultats partagés ne sont pas de simples diapositives, mais le reflet d’un engagement collectif envers une agriculture respectueuse de l’environnement et bénéfique pour tous. Ces résultats, affirme-t-il, marquent le début d’une transformation positive et durable pour l’agriculture au Bénin.

Plusieurs recommandations ont été formulées à la fin de cet atelier bilan pour être prises en compte pour davantage d’impacts significatifs en faveur de l’agriculture écologique et biologique au Bénin.

Alors que plusieurs nations africaines, dont le Togo, mènent de grands efforts dans le domaine de l’agriculture biologique et écologique, le Bénin ne manque pas à l’appel. Il trace avec détermination sa voie vers une agriculture respectueuse de l’environnement.

Rappelons que Ecological Organic Agriculture Initiative est une initiative continentale dirigée par l’Union Africaine et mise en œuvre dans neuf pays africain dont le Bénin. Elle a pour objectif de contribuer à l’intégration de l’agriculture biologique écologique dans les systèmes nationaux de production agricole d’ici 2025 afin d’améliorer la productivité agricole, la sécurité alimentaire, l’accès au marché et le développement durable en Afrique.

Megan Valère SOSSOU